Skip to content

Le BMPT Terminator

Avouons-le tout de suite : pour tout fan de jeu vidéo, le char ultime sera à tout jamais le prototype soviétique SHAGOHOD et ses successeurs bipèdes, plus connus sous le nom de METAL GEAR ! Ce n’est sans doute pas un hasard, mais le blindé le plus badasss actuellement en service dans le monde vient lui aussi de Russie, et il inaugure un nouveau concept: celui du « char garde du corps de chars »…

 

« L’ennemi est le meilleur professeur, mais ses leçons coutent cher »

Depuis la Seconde Guerre Mondiale, on sait qu’une ville peut rapidement se révéler un piège mortel pour les blindés. 

Pourtant, en décembre1994, la fédération de Russie se lance dans la première guerre de Tchétchénie, avec pour objectif principal de reprendre la capitale, Grozny, par une puissante offensive mécanisée. Bien organisés, souvent vétérans de la guerre d’Afghanistan, les Tchétchènes détruisent, en deux jours de combat, plus de 50 chars et 150 véhicules blindés russes, principalement au moyen de RPG.

L’expérience est un révélateur pour concevoir une nouvelle catégorie de véhicule blindé : le BMPT, acronyme russe qui signifie littéralement « blindé de combat de soutien des chars ». 

Sous le doux surnom de  « TERMINATOR », il est testé en Syrie à partir de 2017, et prouve sa redoutable efficacité. Depuis, il est entré en service dans son pays, et intéresse plusieurs clients étrangers. 

 

Terminator ou Frankenstein ?

Même si le Terminator porte bien son nom, et semble aussi dopé aux stéroïdes qu’Arnold, il aurait pourtant aussi pu s’appeler Frankenstein, tant il est un assemblage de technologies et des systèmes déjà éprouvés, amalgamés pour donner naissance à un monstre blindé qui évolue sans cesse.

Le BMPT se base donc sur le châssis du char T72, qui a prouvé son efficacité et sa fiabilité à travers le monde depuis presque 50 ans, tout en étant sans cesse amélioré. Pour le blindage, dans la mesure où il doit intervenir en milieu urbain, il est immédiatement doté d’une cuirasse composite qui lui permet de résister à la plupart des armes anti-char, et dispose aussi des systèmes actifs additionnels les plus modernes. 

 

Un déluge de feu

Du côté de l’armement, les Russes ont « mis le paquet » pour être sûr d’annihiler toute menace, surtout en environnement urbain :

  • deux canons automatiques de 30mm à tir rapide permettent d’engager les drones, les hélicoptères, mais surtout l’infanterie cachée dans les immeubles ou les caves ;
  • 4 missiles ATAKA (disponibles en version anti-char ou thermobarique) permettent de détruire des chars ennemis, mais aussi des positions fortifiées ;
  • Une mitrailleuse téléopérée et à rechargement autonome, montée au-dessus des deux canons, assure la protection rapprochée du TERMINATOR et peut engager des cibles rapides;
  • Deux lance-grenades latéraux à chargement automatique, opérés par un personnel dédié pour chacun d’entre eux, permettent de traiter tout type de menace avec différents types de munitions.

 

En plus d’être redoutable, le TERMINATOR offre l’avantage, pour un jeu vidéo, d’être très « photogénique » et de fournir de nombreuses options de gameplay et de scénarios. N’hésitez donc pas à nous contacter pour en savoir plus sur le concept de BMPT, le TERMINATOR et ses clones…

« I’ll be back »

BESOIN DE PLUS D'INFOS ?

Vous voulez continuer la discussion ? Évoquer avec nous la possibilité d'intégrer de nouvelles options de Gameplay ? Valider l'authenticité de votre scenario ? Contactez-nous !

Inscription à la newsletter

Suivez-nous